Casser la monotonie dans son jardin

Casser la monotonie dans son jardin

juin 27, 2019 0 By admin2

Casser la monotonie dans son jardin

Au jardin, il est naturel de vouloir se cacher des voisins et se créer un vrai cocon où on est à l’abri des regards. Mais cela a pour conséquence l’édification de murs et palissades en bois franchement monotones dès que cela dépasse quelques mètres de long. La première idée qui me vient à l’esprit, pour les agrémenter et casser la monotonie, est le miroir.

Il existe des miroirs conçus spécialement pour résister à l’extérieur. Ils sont souvent assez petits, quelques dizaines de centimètres de haut et de large, mais ce n’est pas sans raison : trop grands, les oiseaux auraient tendance à les confondre avec la réalité et à foncer dedans! En plus de décorer un mur ou une palissade, les miroirs permettent d’agrandir l’espace, un atout non négligeable si vous possédez un petit jardin. On s’amusera aussi de voir qu’on trouve des modèles trompe-l’œil avec l’aspect d’une fenêtre qui laisse croire à une vue vers l’extérieur de la propriété. Effet garanti!

Cultiver un potager c’est éviter l’impact inévitable et considérable du transport de marchandises sur l’environnement. Les légumes achetés au supermarché ayant une empreinte carbone importante. Cultiver, c’est également s’assurer de ne pas consommer des végétaux qui proviennent de cultures intensives, une des causes qui dégradent violemment les sols. En entretenant son propre potager, avec un compost naturel et de l’eau issue d’un récupérateur d’eau de pluie, on s’abstient et on abstient la terre de consommer des pesticides, on ne gâche pas les ressources naturelles. Cultiver devient alors un geste écolo ! Enfin, cultiver soi-même ses aliments allègent fortement le budget familial. Selon un sondage élaboré en 2014 par FranceAgriMer, un potager permet de faire entre 30 et 50 % d’économie !

Considérer des arrosages alternatifs

Revoir son système d’irrigation, en voilà une action bienfaisante pour la planète ! Il existe plusieurs systèmes d’arrosage éco-friendly. Parmi eux, le goutte-à-goutte, qui permet une régulation de la pression d’eau ou encore l’utilisation d’un arrosoir plutôt que d’un tuyau. Enfin, si vous êtes un minimum bricoleur, pourquoi ne pas installer un système de récupération des eaux de pluie ? C’est une source d’eau gratuite et le net regorge de tutoriels.

Des petits efforts pour réduire l’arrosage

Parmi les nombreux bienfaits du paillage, cette technique ancestrale permet de retenir efficacement l’humidité et donc de réduire les arrosages. Pensez aussi à arroser le soir afin d’atténuer l’évaporation.